đź’¬L’interview dĂ©calĂ©e de Dowie :đź’¬

Aujourd’hui c’est ClĂ©ment LemĂ©tayer qui rĂ©pond Ă  notre interview dĂ©calĂ©e :

 

Te concernant :

PrĂ©sente-toi en quelques mots : Dewey, 22 ans, Ă  l’ESTF depuis 5 ans

Que reprĂ©sente le club de ThorignĂ© pour toi ? La famille, les copains, les soirĂ©es… l’ESTF quoi!

Quelles sont tes ambitions ? (personnelles, Ă  ThorignĂ©) RĂ©ussir Ă  ce que la B monte en D1 (un jour on y arrivera) et rĂ©ussir Ă  avoir une plus grosse note que Le Guellec Ă  la buvette (mais ça pas sĂ»r que j’y arriverai)

Tes qualitĂ©s sur et en dehors du terrain? La patience, et mes pieds carrĂ©s (ça fait de belles passes dĂ©)

Tes dĂ©fauts sur et en dehors du terrain? Je suis assez nerveux, pas beaucoup de confiance, mes deux pieds gauches… la liste est longue!

 

En bref :

Si tu Ă©tais un acteur ? Vincent Cassel

Un film préféré ? La haine

Ton type de musique ? J’Ă©coute un peu de tout mais surtout du rap

Une chanson que tu Ă©coutes en boucle ? Tueurs de Damso

Ton club de foot prĂ©fĂ©rĂ© ? L’ESTF Ă©videmment! Mais en vrai club de foot le PSG

Ton joueur prĂ©fĂ©rĂ© ? Marco Verratti

Ton meilleur souvenir de footballeur ? C’est plutĂ´t un souvenir de supporter: la crĂ©ation du Kop Vert et ce que nous a fait vivre l’Ă©quipe première l’an passĂ©

Le pire ? La fameuse saison Ă  1 victoire… sympa la D1
Infos vestiaires :

Le + chambreur? Tony, surtout quand il a les petits yeux!

Le + technique ? Poupou sans hĂ©siter! On dit que quand on peut se dribbler soit mĂŞme on peut dribbler tout le monde (c’est un grand sage qui le dit)

Le beau gosse ? Poivre et sel, sauf quand il cri pour cĂ©lebrer ses buts, fin son but…

Les pieds carrĂ©s ? Joker (j’voudrais ne pas vexer Dudul)

Celui qui ne comprend jamais rien ? Oh merde, gros duel entre Martin et Math Lagarde

Le boulard du groupe ? Max Salmon, surtout depuis qu’il casse des bras

Celui dont le sac pue le plus ? SacrĂ© Sebou, dans le domaine on fait pas mieux

Ton coach : (attention il y a une case roulement) :

Une qualitĂ© : Son calme auprès des arbitres, ses discours intenses et son 4-4-2 losange

Un dĂ©faut : Aucun, j’veux jouer dimanche

DĂ©cris-le en un seul mot : Piloufry